Marché potentiel Français pour e-Roadster

Le 18 juin 2019, le projet de loi relatif à la nouvelle mobilité (LOM) a été approuvé par le gouvernement Français, en première lecture à l’Assemblée nationale. Le budget de la norme LOM s’élève à 13,4 milliards d’euros en investissements pour quelques 3 000 modifications. 

Parmi les textes phares : la fin de la vente de véhicules alimentés par des combustibles fossiles (diesel, essence, gaz naturel), le texte prévoit son application pour 2040 ou la proposition d’un cadre juridique autour de l’électrification des véhicules thermiques existants, associé à un texte permettant la conversion sans autorisation des fabricants. « Avec ce LOM, nous visons un objectif simple : le transport de la vie quotidienne en même temps plus facile, moins cher et plus propre. »

Ce texte apporte une réponse forte à des fractures et le sentiment d’injustice que beaucoup de Français vivent dans leur transport.

 

e-Roadster cible les segments S1, S3 et S4 à partir de 2020.

 

Cela dessine un potentiel de marché de ventes de voitures électriques pour la France décrit dans le tableau ci-dessous.

Avec cette nouvelle pression gouvernementale, on peut s’attendre à une accélération potentielle, illustrée sur la ligne « % potentiel d’augmentation ».

  2020 2023 2025 2030
S1 (Maison individuelle, 2nde voit., Classe supérieure) 8000 16000 21000 36000
S3 Maison individuelle, 2nde voit., Classe moyenne) 1000 2000 3000 3000
S4 Habitation collective, 2nde voit., Classe supérieure) 1000 1000 1000 1000
Total 10000 19000 25000 40000
% potentiel d’augmentation 25% 32% 38% 65%
Total avec augm. potentielle 12500 25000 34500 66000

 

Calculations done with low hypothesis

Le segment des véhicules électriques pour particuliers a augmenté de 24,7 % sur le marché français en 2018 par rapport à l’année précédente. A ce jour, peu de modèles couvrent plus de 90 % du marché. L’alliance Renault-Nissan est la plus représentée : les trois quarts des voitures électriques vendues en France sont des Renault Zoe ou Nissan Leaf, véhicules urbains.

 

La plupart sont des 2èmes voitures, pour les déplacements quotidiens. Dans les prochains mois, le marché de l’électrique en France sera enrichi de plusieurs nouveaux modèles : DS3 Crossback E-Tense, première Peugeot 208 électrique, Telsa Model3 …

 

Les constructeurs étrangers viseront davantage dans le haut de gamme, comme l’Audi e-tron, la Mercedes EQC, la Volvo XC 40… mais convertiront également des “citadines” en électrique, opel Mokka, Fiat 500 …

 

Mais dans toutes ces offres et à venir, il n’y a pas de roadsters électriques emblématiques, amusants et abordables pour les déplacements quotidiens. Ce type de voiture ne sera pas la priorité des grans constructeurs automobiles établis car il ne relève pas le défi de la transition du marché de masse vers les voitures électriques.